Ceci est mon corps

AUTOMNE DEUX * PUBLIC AVERTI

exposition privée au château de Villequiers, 23 septembre < 16 octobre

« Pour cette deuxième édition, nous avons choisi de convoquer et de solliciter le corps : celui des artistes, celui des spectateurs, le mien, également, à moi qui vous écris. Corps figé, universel, corps en mouvement, dansé, le corps-émotion(s), emprisonné, le corps lu, transformé, écouté ou entendu…

Six artistes, comme l’an passé, et six nouvelles « pièces » (dans les deux sens : artistique et architectural) à découvrir :  Laurence Bernard, Stéphanie Corne, Jacqueline Genou, Kevin RichardsonIsabelle Sordage et  Xavier Zimmermann« 

 Laurent Herrou 

pour * Public Averti
 » Nous ne sommes pas une structure, nous ne sommes pas une administration, nous ne sommes pas un compte en banque : nous avons un estomac, des yeux, des oreilles, un sexe. Nous nous servons de ce que nous avons, appelez cela du talent.  Vous avez ce droit-là.Comme nous avons celui de tout dire, de tout montrer, de tout faire. Nous ne nous privons pas. « 
Extrait du manifeste de * Public Averti
……………………………………..
Automne Deux * Public Averti
Exposition privée du 23 septembre au 16 octobre 2016
au Château de Villequiers
3, rue du Château
18800 Villequiers

AUTOMNE DEUX * PUBLIC AVERTI exposition privée au château de Villequiers, 23 septembre < 16 octobre

automne 2 public averti- OK light
Vernissage : Demain vendredi 23 septembre 2016 à partir de 18h
Concert : Hommage à Jacqueline Genou à 21h (Eric Maliszkiewicz / Roby Rousselot)
Dégustation Huile d’Olive et Buffet : Luciano Mastragostino
Journées Portes Ouvertes : les samedi 24 et dimanche 25 septembre de 13h à 18h
Performances :
Samedi
14h30 : Ceci est mon corps I
de Laurence Bernard
16 h : Ceci est mon corps II de Stéphanie Corne
Dimanche

14h30 : Ceci est mon corps I de Stéphanie Corne

16 h : Ceci est mon corps II de Laurence Bernard

 

(textes : Laurent Herrou)
——–
14355559_1678483639135901_1563821644623141015_n

Performance dansée au sein de Transposition -Chapelle Saint-Jacques – Vendôme

 

Charline Cochereau et Nora Aïat ont dansé Transposition, un moment de grâce accompagné du texte de Laurent Herrou écrit pour Transposition

Une histoire de temps

Moi : Les jeunes femmes pendaient, leurs bras en croix, affublées d’une tunique sable ou grise, cassée comme un blanc sali, aux branches gigantesques d’un mobile si léger que chaque mouvement, même le plus délicat, en modifiait l’architecture.

Toi : Les jeunes femmes pendent, leurs bras en croix, affublées d’une tunique sable ou grise, cassée comme un blanc sali, aux branches gigantesques d’un mobile si léger que chaque mouvement, même le plus délicat, en modifie l’architecture.

Moi : Leur corps se perdait dans l’ampleur du vêtement, visages et membres rendus invisibles par l’impossible disposition : seule restait leur présence, immuable elle, qui planait au plafond haut de l’atelier.

Toi : Leur corps se perd dans l’ampleur du vêtement, visages et membres rendus invisibles par l’impossible disposition : seule reste leur présence, immuable elle, qui plane au plafond haut de l’atelier.

Moi : Les tissus figuraient, face ou dos, des motifs sylvestres. Et la grande solitude que dégageait l’ensemble venait tout autant de l’invisibilité obsédante des visages que de la sécheresse macabre des troncs qui habillaient les chasubles.

Toi : Les tissus figurent, face ou dos, des motifs sylvestres. Et la grande solitude que dégage l’ensemble vient tout autant de l’invisibilité obsédante des visages que de la sécheresse macabre des troncs qui habillent les chasubles.

Moi : Les chasubles tournaient, bras en croix, elles ne jugeaient pas, elles ne punissaient pas : elles s’offraient au passage, remodelaient leur configuration en fonction des aller et venues des spectateurs. C’était tour à tour des oiseaux en partance, les branches d’un chêne millénaire, le rassemblement d’une poignée de ces femmes que, par le passé, on nommait des sorcières.

Toi : Il y a une tradition de sorcellerie dans le Berry, que je reconnais depuis longtemps pour en avoir ressenti le pouvoir, encore enfant. Cela m’a effrayé d’abord, fasciné à l’adolescence, j’en ai mis de côté l’idée lorsque l’âge adulte a pris le dessus — comme on oublie les contes de fées pour se concentrer sur ce que l’on croit être important.

Moi : Des femmes sont mortes, portant pareils vêtements. D’autres ont passé leur vie simplement, à tisser, tricoter. A vivre et à survivre. Dans pareils vêtements. Tuniques aux manches larges, toiles épaisses. Maculées par le temps, le travail et la terre. Les branches des arbres n’ont pas toutes servi à pendre les sorcières. Elles ont alimenté des feux bienveillants, ont réchauffé et nourri les hommes.

Toi : Je suis peut-être une sorcière : ouvrant la boîte de Pandore, je convoque les âmes oubliées. Je propose une circulation entre les branches du temps, je force le regard vers ces lieux où les hommes ne veulent pas se rendre. Je crée des ponts entre un passé que je recompose et la transposition d’un présent sur lequel, à mon tour, j’imprime la marque de mon passage — comme l’âge dessine son chemin silencieux au cœur du tronc des arbres.

Pendant les journées du patrimoine à Vendôme

Représentation dansée au sein de l'installation Transposition- chapelle Saint-Jacques , Vendôme

SONY DSC
Accrochage Transposition – Chapelle Saint-Jacques

automne deux* public averti

automne 2 public averti- OK light

Automne Deux * Public Averti

Exposition privée du 23 septembre au 16 octobre 2016
au Château de Villequiers
3, rue du Château
18800 Villequiers

Vernissage : le vendredi 23 septembre 2016 à partir de 18h

Concert : Hommage à Jacqueline Genou à 21h (Eric Maliszkiewicz / Roby Rousselot)
Dégustation Huile d’Olive et Buffet : Luciano Mastragostino

Journées Portes Ouvertes :

les samedi 24 et dimanche 25 septembre de 13h à 18h

Performances :
Ceci est mon corps I de Laurence Bernard (texte : Laurent Herrou)
Ceci est mon corps II de Stéphanie Corne (texte : Laurent Herrou)
Les horaires seront précisés ultérieurement.
Informations / Visites : 
Laurent Herrou – 06 68 51 02 74

…………………………………

Venir à Villequiers
En savoir + sur public averti

Transposition, Chapelle Saint-Jacques, Vendôme

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Transposition installée jusqu’au 9 octobre 2016 du mercredi au dimanche de 14h30 à 18h30

Vernissage vendredi 9 septembre à 18h

Découvrir Transposition sur la page : http://laurence-bernard.fr/transposition.htmlaffiche Transposition Laurence Bernard

Les expo de la Chapelle Saint-Jacques – Vendôme

Venir à la chapelle Saint-Jacques
En savoir plus sur Vendôme –  les expos

Nouveautés : Cours dessin- peinture pour enfants et cours particuliers pour adolescents et adultes

COURS PARTICULIERS  dessin peinture - Laurence bernardB-DEF

Bientôt la rentrée, vous avez un projet artistique mais vous avez besoin de quelques heures de cours particulier afin d’approfondir une technique, d’un regard différent et constructif sur votre travail, vous préparez un concours en école d’art, vous souhaitez découvrir l’art textile… Je vous propose un programme adapté à votre besoin à découvrir sur la page : https://laurencebernard.wordpress.com/cours-et-stages-de-dessin-et-peinture/

 

 

cours dessins laurence bernard

 

Et, pour les enfants à partir de 6ans pendant l’année scolaire, une découverte de l’art plastique à travers l’apprentissage de nombreuses techniques, détails sur la page : https://laurencebernard.wordpress.com/cours-et-stages-de-dessin-et-peinture

 

 

Invitation vernissage « Transposition » Chapelle Saint-Jacques, Vendôme

invitation-transposition-laurence bernard-
Transposition – Chapelle Saint-Jacques, Vendôme du 10 septembre au 9 octobre 2016

Préparation : Transposition à la Chapelle Saint-Jacques – Vendôme

Vernissage dans 70 jours

« … Et la grande solitude que dégage l’ensemble  vient tout autant de l’invisibilité obsédante des visages que de la sécheresse macabre des troncs qui habillent les chasubles… »

Une Histoire de temps, extrait

Laurent Herrou

Découvrir  :Transposition